Donald Trump est autoris rejoindre Twitter, a annonc Elon Musk. Musk a justifi cette dcision en se basant sur les rsultats de son propre sondage Twitter personnel. Le compte @realDonaldTrump et ses tweets sont nouveau entirement visibles, quelques jours seulement aprs que Trump a confirm qu’il se prsenterait nouveau la prsidence en 2024. Donald Trump a dclar samedi qu’il n’avait aucun intrt revenir sur Twitter alors mme qu’une faible majorit a vot en faveur de la rintgration de l’ancien prsident amricain, qui a t banni du service de mdias sociaux pour incitation la violence, dans un sondage organis par le nouveau propritaire Elon Musk.

Pendant son sjour la Maison-Blanche, Donald Trump s’est servi de Twitter pour communiquer de manire plus frquente que son prdcesseur Barack Obama l’a fait. Entre tweets agressifs, comiques et dcisions politiques, le prsident avait pris l’habitude de tout annoncer sur sa page Twitter. Et mme si certains de ses messages n’taient parfois pas totalement en accord avec les politiques de la plateforme, le prsident bnficiait d’une certaine immunit pour s’exprimer librement. En effet, durant sa prsidence, Trump a t un tweeter notoirement provocateur.

Trump a flirt avec les interdictions et les suspensions plusieurs reprises jusqu’ son retrait effectif de la plateforme. Par exemple, en mai 2020, Twitter a cach un des tweets de Trump, car il violait l’une de leurs rgles de longue date interdisant la glorification de la violence. Aprs les manifestations de masse qui ont eu lieu aux tats-Unis la suite du meurtre de George Floyd, le prsident a menac d’envoyer la Garde nationale et a ajout un avertissement selon lequel lorsque les pillages commencent, les tirs commencent .

Pour un compte normal, cela entranerait une suspension, mais Twitter a fait une exception. Une des justifications de Twitter pour garder le tweet de Trump et le cacher, plutt que de le suspendre entirement, tait que le prsident amricain tait un individu digne d’intrt , pour lequel ils font des exceptions. Une personne digne d’intrt est considre comme un fonctionnaire lu ayant plus de 250 000 partisans. Mais le gant des mdias sociaux a dclar l’poque qu’aprs le dpart de Trump en janvier, il perdrait cette distinction.

Trump a redfini la politique en utilisant Twitter pour contourner les canaux officiels et les mdias traditionnels. Ainsi, la suite de l’lection prsidentielle du 3 novembre 2020, Trump s’est donc galement servi du mdia pour contester les rsultats. De la proclamation des rsultats jusqu’ son dpart de la Maison-Blanche, Trump n’a jamais reconnu sa dfaite l’lection prsidentielle. Il a longuement dclar que le suffrage avait t vol et invitait ses partisans via Twitter protester contre la suppose manipulation dont ils ont t victimes.

La contestation de Donald Trump et de ses partisans a conduit l’meute du Capitole du 6 janvier 2021, et mme si l’implication directe de l’ancien prsident n’tait pas encore prouve, Twitter a jug que ces messages taient assez incitatifs pour pousser ses supporters prendre d’assaut le Capitole. Rsultat, Trump a t retir de la plateforme le 8 janvier 2021. La veille, Facebook avait fait de mme. Les responsables de Twitter ont jug que les posts de Trump pendant les meutes du Capitole le 6 janvier ont incit la violence, ce qui constitue une violation des conditions de service de la plateforme.

Citation Envoy par Twitter

Aprs un examen attentif des rcents Tweets du compte @realDonaldTrump et du contexte qui les entoure en particulier la manire dont ils sont reus et interprts sur et hors de Twitter nous avons suspendu dfinitivement le compte en raison du risque d’incitation la violence.

Dans le contexte des vnements horribles de cette semaine, nous avons clairement indiqu mercredi que des violations supplmentaires des rgles de Twitter entraneraient potentiellement cette ligne de conduite. Notre cadre dintrt public existe pour permettre au public dentendre directement les reprsentants lus et les dirigeants mondiaux. Il repose sur le principe que le peuple a le droit de demander des comptes au pouvoir.

Cependant, nous avons clairement indiqu il y a des annes que ces comptes ne sont pas entirement au-dessus de nos rgles et ne peuvent pas utiliser Twitter pour inciter la violence, entre autres. Nous continuerons de faire preuve de transparence concernant nos politiques et leur application

En fvrier 2021, dans une interview accorde au mdia amricain CNBC par Ned Segal, qui tait alors le directeur financier de Twitter, celui-ci a affirm que : lorsqu’un utilisateur, quel que soit sa nature ou son titre, est retir de la plateforme, il le reste pour toujours. Il confirme ainsi que Donald Trump qui a t retir de Twitter le 8 janvier dernier le restera vie, mme s’il venait tre rlu prsident des tats-Unis en 2024.

Vient alors Elon Musk qui ractive son compte, voquant le vote populaire

Peu de temps aprs avoir pris le contrle du rseau social, Elon Musk a dclar qu’il ne rtablirait aucun compte suspendu dfinitivement tant que la socit n’aurait pas mis en place et convoqu un conseil de modration de contenu avec des points de vue trs divers . Aprs trois semaines la tte de Twitter, Elon Musk na toujours pas mis en place ce fameux conseil thique. D’ailleurs, il prend les dcisions importantes lui-mme, directement ou sous couverture.

Une illustration de la dernire stratgie a eu lieu vendredi, lorsqu’il a dcid d’interroger ses propres abonns sur Twitter : Rintgration de l’ancien prsident Trump , a-t-il tweet, ct d’un sondage avec des boutons pour choisir Oui ou Non . Elon Musk a d’ailleurs influenc le vote, en laissant entendre que la gauche avait cr des robots pour cliquer massivement sur Non .

Rappelons que le milliardaire a tent de se retirer de l’accord de rachat de Twitter en affirmant que jusqu’ 20% des comptes Twitter taient faux, et il a un jour suggr que les bots taient responsables des rsultats de son sondage controvers sur la Russie et l’Ukraine.

la suite de ce sondage, le Oui l’a emport par une mince marge de 52 48. Par la suite, il a crit Vox Populi, Vox Dei (littralement la voix du peuple est la voix de Dieu ). Quelques minutes aprs le message d’Elon Musk, le compte de Donald Trump tait de nouveau visible, le dernier tweet datant du 8 janvier 2021.

Plus de 134 millions de personnes ont vu le sondage, selon Musk, bien qu’il n’y ait eu qu’un peu plus de 15 millions de rponses. Cela suggrerait qu’environ 11% de ceux qui l’ont vu ont cliqu sur l’un des boutons.

Nous ne saurons probablement jamais si Musk a rellement pris la dcision sur la base du sondage ou s’il s’tait dj rsolu ractiver le compte de l’ancien locataire de la Maison-Blanche. Pour mmoire, en novembre 2021, il a vendu 10% de ses actions Tesla aprs avoir interrog ses abonns, et la majorit a rpondu qu’il devrait le faire. l’poque, il crivait: Je respecterai les rsultats de ce sondage, quelle que soit la manire dont il se droulera . Mais le Wall Street Journal a rvl qu’il avait dj pris la dcision de vendre ces actions en septembre, deux mois plus tt, dans le cadre d’un plan de ngociation prdfini destin empcher les dirigeants de commettre des dlits d’initis.

La raction de Donald Trump

Aprs avoir t ject de Twitter, Trump a annonc son intention de lancer sa propre plateforme de rseau social, TRUTH Social, qui, selon lui, tiendra tte aux entreprises Big Tech telles que Twitter et Facebook qui l’ont exclu de leurs plateformes. Il a dclar que cette plateforme s’opposerait la tyrannie des grandes entreprises technologiques, qu’il accuse de rduire au silence les voix opposes aux tats-Unis.

Twitter s’immisce maintenant dans l’lection prsidentielle de 2020. Ils disent que ma dclaration sur les bulletins de vote par correspondance, qui entraneront une corruption et une fraude massives, est incorrecte, sur la base d’une vrification des faits par Fake News. Twitter touffe compltement la libert d’expression et en tant que prsident, je ne permettrai pas que cela se produise ! Avait lanc Donald Trump, qui avait mal digr le fait que son rseau social prfr dcide dsormais de le traiter comme un citoyen lambda en essayant de le remettre l’ordre.

Lance le 21 fvrier, Truth Social a connu des vertes et des pas mres : six semaines aprs son lancement, l’application tait qualifie de dsastre.

L’application Truth Social qui ressemble normment Twitter, s’est trouve pendant un certain temps en tte des tlchargements de l’App Store. Mais le magasin d’applications en ligne d’Apple, a eu un certain nombre de problmes techniques l’ont rendue inaccessible pour beaucoup d’internautes. Plusieurs raisons expliquent cela : en plus de n’tre disponible qu’aux tats-Unis, Truth Social ne fonctionne que sur iOS, le systme d’exploitation des smartphones d’Apple. Elle n’est pas non plus oprationnelle sur navigateur web, ce qui pourrait pourtant permettre aux utilisateurs de smartphones Android de s’y rendre. Cela a t un dsastre , a dclar Joshua Tucker, directeur du Center for Social Media and Politics de NYU.

En outre, lors de son lancement, l’application avait rencontr un certain nombre de soucis techniques. En a rsult une longue liste d’attente pour s’y inscrire. Cette dernire ne semble aujourd’hui pas avoir volu, comptant au moins un million et demi de personnes. Certains estiment que le plus grand problme de Truth Social est toutefois labsence de sa star. Donald Trump ny a toujours rien publi. Les autres grandes figures du trumpisme se contentent, elles, dy recopier leurs messages Twitter. Dans ces conditions, difficile de convaincre leurs partisans de migrer sur un autre rseau, aussi libre soit-il.

En aot, il a t port la connaissance du public que l’application n’tait mme pas disponible sur Play Store. Devin Nunes, le PDG de Truth Social a dclar lors dune interview que la disponibilit du nouveau rseau social sur le Play Store dpendait de Google : Nous attendons quils nous approuvent. Je ne sais pas ce qui prend autant de temps. Ils peuvent lapprouver et demain il dmarrera pour toutes les personnes qui ont maintenant prcommand. Et je dois dire que nous sommes disponibles en prcommande sur Google Play Store. Mais ce serait bien sils nous approuvaient. Et comme vous le savez, nous avons construit cela partir de zro brique par brique afin que nous ne puissions pas tre rejets. Mais les entreprises avec lesquelles nous devons travailler sont Apple et Google. Tout le monde regarde parce quils ont le monopole sur ces marchs. Google a le monopole avec son Play Store et Apple videmment avec son iPhone. Nous avons eu beaucoup de succs avec Apple. Avec Google, on attend simplement , a dclar Devin Nunes.

Un reprsentant de Google a fait la dclaration suivante : Le 19 aot, nous avons inform Truth Social de plusieurs violations des politiques standards dans leur soumission dapplication actuelle et avons ritr que le fait davoir des systmes efficaces pour modrer le contenu gnr par lutilisateur est un indispensable de nos conditions dutilisation pour toute application qui veut dmarrer sur Google Play . Et dajouter que la semaine dernire, Truth Social a rpondu en reconnaissant nos remarques et en disant quils travaillaient rsoudre ces problmes . en juger par cette dclaration, le problme rsiderait donc dans lincapacit de Truth Social modrer suffisamment et efficacement les contenus sur sa plateforme. Lentreprise voudrait-elle donc forcer la validation de son application ? Selon certaines indiscrtions, les proccupations de Google concernent des contenus tels que des menaces physiques et des incitations la violence. Nous soulignons que pour ce qui concerne la modration Truth lapplique sur sa plateforme. Mais, selon certains utilisateurs et mme Hunt-Majer, chercheuse en responsabilit Big Tech chez Public Citizen, cette modration reste cible, car aprs avoir a crit lavortement, cest la sant , la chercheuse a rapidement dcouvert que sa publication faisait lobjet dun shadow banning (qui pourrait tre traduit par bannissement furtif, ce qui signifie quaprs sa publication, elle ne pouvait le trouver nulle part sur le site Web). En outre, un article sur Blake Shelton en faveur de la possession darmes feu a t banni furtivement , ont dcouvert les utilisateurs.

Les problmes semblent avoir t rsolus puisque l’application est disponible sur le Play Store depuis octobre.

Malgr tout, Donald Trump prtend ne pas vouloir revenir sur Twitter et encourage ses partisans venir (ou rester) sur Truth Social

Donald Trump a dclar samedi qu’il n’avait aucun intrt revenir sur Twitter : Je ne vois aucune raison de le faire , a dclar l’ancien prsident par vido lorsqu’on lui a demand s’il prvoyait de revenir sur Twitter par un panel lors de la runion annuelle des dirigeants de la Coalition juive rpublicaine.

Il a dit qu’il s’en tiendrait sa nouvelle plate-forme Truth Social, l’application dveloppe par sa startup Trump Media & Technology Group (TMTG), qui, selon lui, avait un meilleur engagement des utilisateurs que Twitter et se dbrouillait phnomnalement bien .

Trump, qui a lanc mardi une offre pour regagner la Maison Blanche en 2024, a fait l’loge de Musk et a dclar qu’il l’avait toujours aim. Mais Trump a galement dclar que Twitter souffrait de bots, de faux comptes et que les problmes auxquels il tait confront taient incroyables .

Si Trump revenait sur Twitter, cette dcision soulverait des questions sur son engagement envers Truth Social, qui a t lanc sur l’App Store d’Apple en fvrier et sur le Play Store de Google en octobre. Trump compte quelque 4,57 millions de followers sur Truth Social.

Truth Social est la principale source de communication directe de Trump avec ses abonns depuis qu’il a commenc publier rgulirement sur l’application en mai. Il a utilis Truth Social pour promouvoir ses allis, critiquer les opposants et dfendre sa rputation dans le contexte d’un examen juridique par des enquteurs d’tat, du Congrs et fdraux.

Son accord avec la socit permet cependant Trump de s’engager largement sur d’autres plateformes. Trump est oblig de donner Truth Social une exclusivit de six heures sur n’importe quel message mais est libre de publier des messages politiques, des collectes de fonds politiques ou des votes sur n’importe quel site, tout moment, selon un dossier de la SEC datant de mai.

Sources : Elon Musk, raction de Donald Trump (vido dans le texte)

Et vous ?

tes-vous surpris de voir le compte de Donald Trump rtabli ? Que pensez-vous de la manire dont cet vnement a t gr (vote d’Elon Musk au lieu de la dcision du conseil de modration – qui n’est toujours pas form – ) ?

Pensez-vous qu’Elon Musk avait dj pris cette dcision avant le vote comme il l’a fait pour la vente de ses actions Tesla ? Pourquoi ?

Une manire de dtourner l’opinion publique des gros problmes fonctionnels de Twitter notamment avec des quipes entires qui ont dmissionn ?

Que pensez-vous d’une telle dcision du point de vue des annonceurs ? Susceptible de les rendre frileux ?

Comprenez-vous pourquoi Donald Trump indique n’avoir aucun intrt reprendre ses activits sur Twitter ? Peut-il, selon vous, se le permettre tant donn le contexte (prparation des prochaines lections prsidentielles amricaines) ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Twitter confirme que Donald Trump ne tweetera plus jamais. L’ancien prsident amricain est banni vie de la plateforme mme s’il dcide de briguer nouveau une fonction publique

L’ancien prsident amricain Donald Trump lance TRUTH Social, un nouveau rseau social la gloire de Trump

L’application Truth Social de Trump n’est pas approuve sur Google Play Store. Le rseau social est galement court d’argent et a du mal trouver de nouveaux utilisateurs



Elon Musk restaure le compte de Donald Trump aprs un sondage ralis auprs de ses abonns, mais Trump indique n’avoir aucun intrt revenir sur Twitter, prfrant rester sur Truth Social