17 easter eggs totalement dingues qui connectent ces films qui n’ont rien à voir entre eux

Si aujourd’hui les univers cinématographiques connectés pullulent, ce n’était pas la norme il y a quelques années. MCU, DCEU, Harry Potter, Pixar, etc… Les univers connectés sont légions dans le septième art. Forcément, des fans s’amusent à chercher des connexions partout, tout le temps, parfois même là où il y en a pas. Voici donc 17 connexions étonnantes et inattendus entre différents films qui n’ont rien à voir entre eux. 

Charlie et la Chocolaterie et Batman

On parle ici des deux films mis en scène par Tim Burton. En 1989, Tim Burton met en scène une nouvelle adaptation du Chevalier Noir avec Michael Keaton dans le costume du justicier masqué et le grand Jack Nicholson dans le rôle du terrible Joker. En 2005, soit presque deux décennies plus tard, ce même cinéaste réalise Charlie et la Chocolaterie avec son acteur fétiche dans le rôle de Willy Wonka : le célèbre Johnny Depp.

Eh bien ces deux longs métrages seraient connectés d’une manière inattendue. Et on ne dit pas ça simplement parce que Tim Burton a mis en scène les deux œuvres. En effet, les plus observateurs noteront que le père de Charlie dans Charlie et la Chocolaterie a travaillé pour l’usine de dentifrice Smilex. Une marque de produits chimiques déjà employée en 1989 par le Joker pour empoisonner Gotham City.

Albert à l’ouest et Retour vers le futur 3

En 2014, Seth MacFarlane écrit, joue et réalise Albert à l’ouest, un western comique porté par Charlize Theron et Liam Neeson. Forcément, Seth MacFarlane profite de son long-métrage pour proposer quelques clins d’œil bienvenus à de grands classiques du western américain. Ainsi, au détour d’une scène, Albert se rend dans une grange. Il ouvre la porte et tombe nez à nez avec le Doc de Retour vers le futur. Toujours incarné par Christopher Lloyd, le personnage tente de réparer sa DeLorean, pour repartir dans son présent. On peut donc facilement estimer que Retour vers le futur 3 et Albert à l’Ouest se déroulent à la même époque, et donc dans le même univers

Piranha 3D et Les Dents de la Mer

blank

En 1975, Steven Spielberg réalise un film extrêmement important dans l’histoire du cinéma. Avec Les Dents de la Mer, il met en scène le tout premier blockbuster de l’histoire. De plus, il popularise les films de requins et plus largement les films d’horreur sur ou dans l’eau. En 2010, presque quarante ans plus tard, Alexandre Aja met en scène Piranha 3D. L’occasion pour lui d’offrir un petit clin d’œil à l’immense classique de Spielberg en ramenant le personnage incarné par Richard Dreyfuss. On peut ainsi voir le comédien revenir dans la peau d’un personnage très similaire, affublé du même bonnet et des mêmes lunettes. Cependant, il ne s’agit finalement que d’un clin d’œil, puisque le personnage incarné par Richard Dreyfuss dans Piranha 3D s’appelle Mattt Boyd, et non pas Matt Hooper comme dans Les Dents de la Mer. Mais l’hommage demeure sympathique.

Terminator 2 : Le Jugement dernier et Wayne’s World

blank

Après le succès de son premier film, James Cameron décide de rempiler pour mettre en scène Terminator 2 : Le Jugement dernier. Sorti en 1991, le film oppose alors Arnold Schwarzenegger en T-800 à Robert Patrick dans la peau du T-1000. En 1992, soit un an plus tard, Mike Myers est le héros de la comédien Wayne’s World. Dans une séquence de celui-ci, Wayne est arrêté par un policier qui s’avère être Robert Patrick dans le rôle du T-1000. Si évidemment, il s’agit d’une blague, il se pourrait que Wayne évolue dans le même univers que celui de Sarah Connor. Ce qui expliquerait sa rencontre inopinée avec le policier robotique.

Indiana Jones et Star Wars

blank

Il y a très longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… Bref, vous connaissez l’introduction de Star Wars. Une phrase importante puisqu’elle suggère que les événements de Star Wars se sont déroulés il y a très longtemps. Dans Indiana Jones et les Aventuriers de l’Arche Perdue, les plus observateurs peuvent remarquer un hiéroglyphe de C-3PO et R2-D2 au second plan, derrière Indy. Un clin d’œil sympathique et qui suggère que les deux droïdes se seraient rendus sur Terre il y a des milliers d’années. Et qu’ils auraient sans doute été idolâtrés par les égyptiens. On sait cependant que la véritable raison est beaucoup moins excitante. Steven Spielberg et George Lucas sont des amis de longue date et se font simultanément des références dans leurs films.

SOS Fantômes et Casper

blank

En 1984, Ivan Reitman met en scène le premier opus de la saga S.O.S. Fantômes. Le film devient rapidement culte, et de nombreuses suites et remakes ont ensuite été produits. En 1995, Brad Silberling met en scène Casper, le film sur le gentil fantôme. C’est donc en toute logique qu’au détour d’une scène, les spectateurs peuvent voir le personnage de Ray Stantz, toujours incarné par Dan Aykroyd, membre des Ghostbusters, se rendre dans la demeure de Casper. Une connexion hilarante et ultra logique qui suggère que Casper et S.O.S. Fantômes se déroulent dans le même univers.

Le Tarantino et Rodriguez universe

Quentin Tarantino a souvent dit que certains de ses films étaient connectés entre eux. On sait par exemple que dans Reservoir Dogs, Michael Madsen incarne Vic Vega, et que dans Pulp Fiction, John Travolta est le visage de Vincent Vega. Deux frères qui ne sont pourtant pas dans le même film. Mais les connexions vont bien plus loin. En effet, le comédien Earl McGraw incarne un shérif dans, tenez vous bien, Kill Bill, Une Nuit en Enfer, Boulevard de la Mort et Planète Terreur. Ce qui suggère que ces quatre films se déroulent dans un seul et unique univers. On savait déjà que Quentin Tarantino et Robert Rodriguez aimaient se lancer des easter eggs, mais cette référence confirme un univers commun entre toutes ces productions.

blank

Quentin Tarantino a même apporté une précision sur ses univers connectés :

Il existe en réalité deux univers qui sont séparés. Il y a l’univers réel et l’univers cinématographique. Le premier est celui dans lequel les personnages de la vraie vie évoluent. Le second est un univers spécial composé de films, comme Kill Bill ou Une nuit en enfer. Ainsi quand les personnages de Reservoir Dogs ou de Pulp Fiction vont au cinéma, ils vont voir Kill Bill ou Une nuit en enfer.

Deux univers distincts donc, qui se partagent eux-mêmes des connexions.

Star Wars et E.T. L’Extraterrestre

C’est peut-être la connexion la plus célèbre de cette liste. Souvenez-vous, dans Star Wars I : La Menace Fantôme, on peut voir, au détour d’un plan, trois extraterrestres de la race de E.T. dans le Sénat Intergalactique. Une référence amusante de la part de George Lucas. Mais cette référence va plus loin que le simple easter egg. Souvenez-vous, dans E.T. L’extraterrestre, lorsque E.T. croise la route d’un enfant déguisé en Yoda, il le reconnaît. De même, E.T. semble contrôler la Force, puisqu’il est capable de soulever des objets comme le vélo de Eliott dans les airs sans aucun problème. 

Blade Runner et Alien

blank

En 1979 et 1982, Ridley Scott a réalisé deux chefs d’œuvres de la science-fiction moderne : Alien le huitième passager et Blade Runner. D’après le metteur en scène lui-même, les passagers du Nostromo, le vaisseau dans Alien, tentent de retourner sur leur planète. Une planète qui n’est autre que celle de Blade Runner. Plus tard, le film Prometheus a même fait un lien entre deux personnages : Peter Wayland dans Prometheus reçoit un message de Eldon Tyrell, un personnage de Blade Runner. Ridley Scott a donc connecté ses deux immenses classiques. Bien joué !

L’univers de Kevin Smith et Scream

blank

Vous connaissez peut-être le View Askewniverse, l’univers cinématographique de Kevin Smith. Un univers dans lequel chacun de ses films sont reliés. Et bien dans Scream 3, on peut voir une petite scène dans laquelle Jay et Silent Bob de Jay & Bob contre-attaque (2001) et Jay and Silent Bob Reboot (2020) apparaissent pour visiter les studios où la production tourne Stab, une adaptation des événements du premier Scream. Et oui, dans l’univers Scream, il y a Stab, une adaptation de Scream. Difficile de faire plus méta et connecté que ça…

Spy Kids et Machete

blank

Les deux films sont réalisés par Robert Rodriguez. Spy Kids sort en 2001 et devient un classique pour la jeunesse. Au casting, il y avait déjà Danny Trejo dans le rôle du gentil oncle, surnommé par les enfants : tonton Machete. En 2010, Robert Rodriguez rappelle Danny Trejo pour le film Machete. Le comédien incarne un homme en quête de vengeance appelé Machete. On vous laisse faire le lien.

Les Lois de l’Attraction et American Psycho

blank

Dans Les Lois de L’Attraction, sorti en 2003, le comédien James Van Der Beek incarne Sean Bateman. Ce nom vous dit quelque chose ? C’est normal puisqu’il s’agit du petit frère de Patrick Bateman, le psychopathe d’American Psycho incarné par Christian Bale. Une connexion qui s’explique par l’origine des deux films, qui sont en réalité des adaptations de deux romans de Brett Easton Ellis. L’auteur s’est donc amusé à créer des connexions entre ses différents romans, qui sont devenues par la suite des connexions au cinéma.

Raiponce et La Reine des Neiges

blank

On sait très bien que les films Disney et Pixar sont interconnectés. Il y a de nombreuses théories qui confirment que tous les films Pixar se déroulent dans le même univers. Quant aux films Disney, ils s’envoient de petits easter eggs ici et là. Dans La Reine des Neiges, lors du couronnement d’Elsa, on peut remarquer la présence de Raiponce et Flynn. Une information qui a par la suite été confirmée par le réalisateur lui-même.

Jackie Brown et Hors d’atteinte

blank

C’est le même genre de connexion qu’avec Les Lois de l’Attraction et American Psycho. Dans Jackie Brown (1998), Michael Keaton incarne l’agent Ray Nicolette. Un an plus tard, dans Hors d’atteinte, un film qui n’a rien à voir avec celui de Quentin Tarantino, Michael Keaton est de retour dans la peau de l’agent Ray Nicolette. Une connexion qui s’explique là encore par les romans. En effet, les deux œuvres sont adaptées de livres de Elmore Leonard. Steven Soderbergh a adoré Jackie Brown et a donc décidé de reprendre Ray Nicolette pour son film Hors d’atteinte.

Un Fauteuil pour deux et Un Prince à New-York

blank

Attention, celle-ci est assez technique. Dans Un Fauteuil pour deux (1983), les frères Randolph et Mortimer Duke misent gros en essayant de prédire l’avenir de Dan Aykroyd et d’Eddy Murphy. Un pari qu’ils perdent ainsi que leur fortune. Dans Un prince à New York (1988), on peut voir le personnage d’Eddy Murphy qui lance un sac d’argent à un SDF. Ce dernier s’avère être Mortimer Duke. Le personnage a même une réplique qu’il dit à son frère : « Randolph… we-re back » ! C’est peut-être la connexion la plus impressionnante de cette liste.

Eddie The Eagle et Rasta Rockett

blank

Les deux films parlent d’outsiders qui se lancent dans les jeux olympiques d’hiver. La connexion est simple à faire puisque les deux films se déroulent lors des jeux olympiques d’hiver en 1998 à Calgary. Ainsi, le vrai Eddie Edwards a peut-être croisé la route des Rasta Rockett à l’occasion de cet événement.

Holiday Movie Universe

Alors celle-là, on l’avait pas vu venir. Saviez-vous que 9 films de Noël produits par Netflix et MPCA se déroulent dans le même univers : le Holiday Movie Universe ? Il existe plusieurs liens entre ces différents téléfilms de Noël. Par exemple, Amber et le Prince Richard, le couple royale de Christmas Prince sont invités au couronnement de la Princesse Margaret dans La Princesse de Chicago. Autre exemple : une scène de Noël à Snow Falls et de Christmas Prince passent à la télévision dans The Holiday Calendar. Un univers connecté confirmé par Netflix en personne. 

Welcome to Netflix’s Holiday Movie Universe, an interconnected world of eight films (and counting) where anyone could become a princess and your soulmate may be hiding in plain sight — or the past!

Here’s actually how these holiday faves became so entwined… pic.twitter.com/5uNjEknHac

December 6, 2019

Voici pour ces quelques univers connectés insoupçonnés. On vous laisse nous dire en commentaire si on en a oublié certains.



17 easter eggs totalement dingues qui connectent ces films qui n’ont rien à voir entre eux